Guillaume Philippe Photography

20 septembre 2010 | Photography, par
Tags :

Réalisation du jeune designer et photographe passionné d’automobile Guillaume Philippe à l’occasion du Week-end de l’Excellence de Reims qui c’est déroulé sur l’ancien circuit de Gueux, un énorme coup de coeur pour cette splendide série de photos d’un lieu mythique où les plus grands coureurs se sont affrontés comme Juan Manuel Fangio, Jean Pierre Beltoise, Henry Pescarolo et j’en passe. Véritable hommage à toute une époque qui aujourd’hui nous est chère, découvrez la série complète dans la suite !

we_excellence_reims_2010-guillaume_philippe-02

Plus de détails en images dans la galerie

Biographie express

Né à Nantes en 1986, Guillaume Philippe a une formation de designer qu’il a commencée dès le lycée à l’institut St Luc de Tournai (Belgique) pour la continuer à l’Ecole de Design de Nantes Atlantique. Actuellement designer dans l’entreprise de lunetterie Variation Design, il est en outre passionné d’automobile et de photographie, des passions qu’il essaye de conjuguer en allant régulièrement photographier des courses automobiles comme les 24h du Mans, le GP de Monaco ou encore le Week-end de l’Excellence de Reims … et en tirant son inspiration des voitures pour dessiner ses lunettes !

Credits & copyright Guillaume Philippe – via Supercharged

CoolHome & OfficeTransports
Ping Car Pong Series by Guillaume Philippe
Ping Car Pong Series by Guillaume Philippe
DesignHome & Office
Table Offusquée
Table Offusquée
DesignTransports
Sleek 47 Foot Concept Yacht by Nantes Atlantique
Sleek 47 Foot Concept Yacht by Nantes Atlantique
DesignTransports
Fisker Automotive presents Eco-Chic
Fisker Automotive presents Eco-Chic
Design
Antoine Lebrun
Antoine Lebrun
DesignTransports
Le Mondial de Paris 2012 par Guillaume Philippe & Kevin Mezière
Le Mondial de Paris 2012 par Guillaume Philippe & Kevin Mezière
  1. matthieu

    Malgré le charme que l’on peut reconnaître au rendu apporté, je trouve que le traitement est souvent un peu lourd. Et même exagéré, notamment au niveau de la photo avec le drapeau à damiers, sur laquelle se dessinent des contours clairs, un peu à la manière d’un HDR « poussé ».

    La composition souffre également, de mon point de vue, d’un manque cruel d’originalité.