UMBRA – Time and Poetry

Imaginé par l’étudiant en design industriel indien Roshan Hakkim basé à Pune en s’inspirant du principe des horloges solaires, un petit clin d’oeil pour l’excellent concept « Umbra », une très belle horloge murale sous forme de sphère qui indique l’heure grâce à deux faisceaux lumineux générés par des LEDs donnant l’illusion des heures et des minutes. Tous les détails en images dans la suite !

Plus de détails en images dans la galerie

Description originale

UMBRA is a clock which takes us back to traditional system of sun dials. The clock works on the principle of shadow and lights. As kids we were always amazed by the change in our shadow lengths according to the sun position. Using this principle, by using TWO LIGHT sources which creates TWO SHADOWS, time can be communicated by altering the shadow length.

UMBRA uses 2 LED strips.
1. Inner Strip – 24 LEDs. Projects minute hand shadow as it is the nearest, hence a longer shadow.
2. Outer Strip – 12 LEDs. Projects hour hand shadow as it is further compared to the inner strip, hence shorter.

UMBRA visually defies the language of a normal clock. Its not a flat block which fits onto the wall. It has a volume and a poetic approach to it. It could be placed vertically or horizontally as it has a layer of gecko tape behind. UMBRA could be made in different colors and also colored light sources.

Design by Roshan Hakkim

DesignHome & Office
Cairo Star Cut Concrete Wall Clock
Cairo Star Cut Concrete Wall Clock
DesignHome & Office
Hand in Hand Clock
Hand in Hand Clock
DesignHome & Office
Watch Diary
Watch Diary
DesignHome & Office
Oak Pendant Lamps
Oak Pendant Lamps
DesignHome & Office
d’Light Tube Light Concept
d’Light Tube Light Concept
DesignHome & OfficeTechnology
Radius Installation
Radius Installation
  1. Tank

    Intelligent, si çà marche. On aimerait voir des tests sur maquettes. Pour ce qui est de la consommation par contre, je pense qu’il va devoir rajouter une alim…

  2. Bob

    Pareil. ça faisait un moment que Trendsnow avait (heureusement) cessé de nous présenter de simples concept 3D d’étudiants sans queue ni tête, j’espère que ceci ne préfigure pas leur retour. Car oui, il va falloir une alim (donc un fil qui pendouille) si on ne veut pas avoir à la recharger régulièrement, et oui on aimerait voir la qualité de l’ombre portée, notamment lorsqu’elle est à proximité du faisceau lumineux de l’autre « aiguille ». Une maquette en papier suffirait à valider ou non le projet.

  3. Legendohe

    Il faudrait changer le titre « commentaire » par « critique non constructive »…
    Toute bonne innovation a pour génèse un concept interressant bien que non-réaliste à 100%.
    Vous vous interdisez le droit de rêver et c’est vraiment triste. Vous vous interdisez le fait de vous enthousiasmer ou d’encourager la premiere étape de créativité qu’est le concept.
    Sans ces concepts « sans queue ni tete » rien n’avancerait. Les usages et les histoires formelles seraient toujours les mêmes.
    Pour bosser comme designer dans une boite qui depasse le Md de chiffre d’affaire, sachez que nous sommes demandeurs et générateurs de ce genre de concepts. Parce qu’ils sont inspirant. Parce qu’ils préfigurent demain. Parce qu’ils nous poussent à chercher comment les rendre réels. Parce que le présent est acquis et souvent ennuyeux. Parce que travailler le connu est réducteur et rébarbatif.
    Je ne comprends juste pas pourquoi lorsqu’une idée est belle on a besoin de la ramener à un présent que l’on tend tous à faire évoluer.
    Alors encouragez plutot les créatifs à créer plutot que de leur demander d’etre des mix batards d’ingénieurs-designers ne pensant qu’au faisable-maintenant-tout de suite.
    Rappelez vous quand meme qu’il y a 10 ans on communiquait avec des 3310 Nokia tout en s’evertuant à télécharger 1 chanson en Mp3 de mauvaise qualité en 45mn.
    Les choses bougent tellement vite grace à ces concepts sans queue ni tete !!!

  4. Tank

    @Legendohe : je pense que le concept est intéressant, c’est pour çà que je suis venu le regarder, et le commenter. C’est d’ailleurs mon premier mot, « intelligent ». Est-ce que cela empêche d’en vouloir plus ? Une maquette aurait permit de bien comprendre les difficultés à venir, et de les corriger. Pas de remettre en cause cette belle idée, simplement de « l’argumenter ».
    Ici, le designer nous plonge dans un discours réaliste, il nous parle de bande flexible LED, de 24 et 12 précisément. C’est normal de réagir sur le même discours, celui de l’autonomie, et celui de la réflexion lumineuse. Pour ce qui est des « beaux » concepts, le risque est de trop vite tomber dans l’image 3D, sans aucun rapport avec la réalité…

  5. Tank

    Partant de l’exact même idée, ce projet est moins spectaculaire, mais beaucoup plus intéressant à mon sens : http://www.trendsnow.net/2011/04/movement-of-a-moment.html

  6. Bob

    @legendohe : bien sûr qu’il nous faut des concepts qui fassent rêver, mais comme pour tout, il y a des limites à ce qu’on va présenter sur ce site. Personellement, je préfère qu’il n’y en ait pas du tout que d’en bouffer en veux-tu en voilà, quitte à aller vers le n’importe quoi (genre un superbe téléportateur écologique et recyclable…)
    Il doit bien y avoir des sites qui présentent tous ces concepts qui font rêver, laissons-leur la primeur de les présenter, mais SVP pas ici.